Mise en scène
Nathalie Sandoz

Assistante à la mise en scène
Joséphine de Weck

Jeu
Amélie Chérubin Soulières
Antonio Buil
Garance La Fata
Jean-Louis Johannides
Sandro De Feo
Shin Iglesias

Scénographie
Collectif Neda Loncarevic, Sylvie Kleiber et Fanny Courvoisier

Univers sonore et musique
Cédric Liardet et Félix Bergeron

Lumières
Eloi Gianini

Costumes
Cécile Revaz

Direction technique
Matthias Babey

La pièce La Visite de la vieille dame de Friedrich Dürrenmatt (traduction de Laurent Muhleisen) est publiée et représentée par L’ARCHE – éditeur & agence théâtrale. www.arche-editeur.com

L’histoire se déroule dans la misérable ville de Güllen où Claire Zahanassian, une femme devenue richissime, revient après des années d’absence en l’étrange compagnie d’un cercueil et d’un entourage hétéroclite. Elle propose un milliard à la commune, en échange de la mort de Alfred Ill, l’un des leurs. Alors que la ville est frappée de stupeur, les doutes et les dilemmes s’installent. Vengeance monstrueuse ou rétablissement de la justice ? Que choisira la petite commune de Güllen ?

Dès sa parution en 1955, La Visite de la vieille dame est un succès. Elle est la pièce de Dürrenmatt la plus célèbre et la plus jouée dans le monde. Aujourd’hui la Cie De Facto s’empare de ce monument de la dramaturgie suisse qui, dans une perspective post #MeToo, résonne avec une puissance renouvelée.

Dans cette mise en scène, c’est Claire Zahanassian et les raisons de son exclusion de Güllen qui sont remises au centre : des années plus tôt, le tribunal l’avait bannie du village plutôt que de reconnaître les abus qu’elle dénonçait. Cette pièce offre une réflexion incisive sur les abus de pouvoir, tout en abordant les questions des limites de la moralité individuelle et collective.

Ce spectacle est réalisé en coproduction avec le Théâtre Populaire Romand – Centre neuchâtelois des arts vivants, le Théâtre des Osses, L’Oriental Vevey et le Théâtre Benno Besson.